14 septembre 2011

sanstitre6o


La grenade protonique : est bien plus efficace qu'une charge standard de détonite, ce qui explique la préférence des militaires pour ce type d'explosif. Suivant la robustesse du métal précontraint enveloppant les composants internes de l'arme et sa charge protonique, la détonation infligera plus ou moins de dégâts. Mais grâce à sa plaque d'adhérence magnétique située à sa base, la grenade protonique peut être utilisée pratiquement n'importe où, et même s'accrocher contre la cible elle-même afin de lui infliger le plus de dégâts possibles.

 

Grâce à sa puissance de pénétration, une grenade protonique de type 7-PrG est capable de défoncer littéralement un blindage de permacite d'un mètre cinquante. Par ailleurs, les explosions et les trous percés dans la coque du vaisseau ciblé exposent les couloirs de ce même vaisseau au vide spatial.

 

Outre son formidable potentiel de destruction, la grenade protonique est également appréciée pour sa capacité à produire également lors des explosions des pulsations électromagnétiques, ce qui permet de mettre hors service des ordinateurs, des droîdes, des blasters et tout autre équipement électronique se trouvant dans un rayon de vingt mètres.

 Pour activer une grenade protonique, il faut d'abord l'armer avant d'enclencher la minuterie ; pour ce faire, il faut visser le mécanisme d'armement situé à la base de la grenade pour permettre à une batterie interne de délivrer une petite décharge électrique au noyau protonique de l'arme, cette décharge suffisant à déclencher une réaction en chaîne aboutissant à la production d'une explosion des plus impressionnantes. Une fois la grenade protonique armée, le manipulateur de l'arme visse alors le minuteur situé sur le dessus de la grenade avant d'activer le décompte en appuyant sur le bouton placé également sur la partie supérieure. Ces étapes nécessaires pour mettre en marche une telle arme sont ainsi une garantie pour éviter un déclenchement accidentel d'une de ces grenades

 Le minuteur de l'arme ne peut fournir qu'un laps de temps de 20 minutes grand maximum avant l'explosion, celle-ci peut être évitée durant tout le temps du décompte, l'arme étant aisément désamorçable en appuyant simplement sur le bouton qui sert à son activation.

sanstitre6a 

Détonateur thermal ou thermique

sanstitre6lp 

Détonateur (modèle stormtrooper)

Le détonateur thermal : Le détonateur thermique est une grenade très puissante et destructrice équipée d'un système à retardement. Il a l'aspect d'une sphère d'environ douze centimètres de diamètre. Sa couleur est généralement noire, grise ou même dorée. Toutefois, rien n'empêche le propriétaire de repeindre son arme de la couleur de son choix pour qu'il soit plus ou moins visible selon son usage. 
La mise à feu de cet engin fonctionne selon un principe simple mais ingénieux : le possesseur de l'arme n'a qu'a enclencher le détonateur par un simple bouton pour que le diabolique mécanisme de mise à feu de la grenade se mette en marche. Un gaz synthétique extrêmement instable, le baradium, est alors stimulé par de multiples pressions répétées. 



C'est la puissance et le rythme de ces pressions qui permettent d'obtenir un compte à rebours, certes primitif mais efficace, de quatre à douze secondes, rythmé par des "bips" sonores et un signal lumineux de couleur rouge vif. Comme toutes les technologies existantes, le détonateur thermique peut bien sûr être modifié sans difficulté, selon les désirs de son propriétaire. Ainsi certains comptes à rebours peuvent durer jusqu'à cinq minutes et d'autres détonateurs sont programmés pour se déclencher si la pression exercé par leur utilisateur sur le bouton déclencheur venait à se relâcher. Cela confère au propriétaire de l'arme une certaine sécurité venant du fait que, si ce dernier venait à être attaqué ou abattu le détonateur thermique exploserait tuant ainsi à coût sûr tous ses agresseurs (et bien sûr lui-même). 

Posté par mjstarwars à 12:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 octobre 2011

torpille à proton

torpille à protontor

Généralement déployées sur les bombardiers, les torpilles à protons constituent la plus grande menace pour les vaisseaux lourds, en raison de leur très grande puissance et de leur vélocité. 

Bien qu'il existe des contre-mesures, il reste très difficile d'intercepter une torpille en vol. C'est pourquoi, lors d'un combat à grande échelle, une bonne partie des chasseurs, dans chaque camp, doit être déployée de façon à intercepter les bombardiers avant qu'ils ne puissent délivrer leur charge mortelle.

Posté par mjstarwars à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

missile à concussion

arme_concussion

Utilisés principalement par les bombardiers ou les intercepteurs rapides, les missiles à concussion sont des armes rapides, véloces et bien plus puissantes que les canons-lasers. Contre la plupart des chasseurs légers connus dans la galaxie, un seul missile suffit pour anéantir la cible. 

Malheureusement, les missiles peuvent être évités grâce à l'emploi de systèmes de contre-mesure, et de plus un pilote habile, possédant un bon vaisseau, pourra sans trop de difficulté se défaire de cette menace. 

Les missiles à concussion, bien que moins puissants que les torpilles à protons possèdent un plus grand pouvoir de perforation, et une plus grande vélocité, s'adaptant davantage au combat entre chasseurs. 

Posté par mjstarwars à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]